Produit ajouté au panier avec succès Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Quantité
Total
Continuer Commander

Comment réduire le plastique de son quotidien ?

Cette page s'écrit au fil des jours...
Venez la consulter régulièrement pour suivre l'avancée de nos conseils !

Un début…

Commencer sur une note de gaieté, de légèreté…
Se dire que rien n’est compliqué, que vouloir fait tout le reste…
Suivre les bonnes ondes et plonger dans l’action…

Et si nous oubliions les plastiques ?
L’aventure du sans plastique vous tente mais vous décourage aussi.
C’est un monstre quotidien qui se dresse devant nous ; nous sommes envahis de plastiques partout où nous allons : magasins, grandes surfaces, lieux communs, transports…
Et c’est même au cœur de la Nature que le plastique frappe encore avec ses flots de déchets plastiques ornant fossés et rivières…
Nous ne sommes pas de supers héros anti-plastique et il serait bien difficile d’atteindre un zéro plastique dans notre vie de tous les jours.
Alors, ne nous mettons pas la pression et gardons à l’esprit que chaque déclic anti-plastique est un élan positif et ne doit pas être découragé.
Changer ses habitudes plastiques, pas à pas : plus de panique, nous sommes là !
 

Par où commencer ?

Tout virer, tout jeter, tout brûler, tout donner…
Sans partir dans les excès, le mieux est de commencer par trier les affaires plastique de sa maison et les classer en 4 catégories :

    • ce que je dois garder pour le moment ou pour toujours
    • ce que je peux donner ou vendre
    • ce que je peux jeter
    • ce que je peux encore garder
       

Maintenant que le déclic anti-plastique a germé dans votre tête, il faut donc faire du ménage et se réorganiser.
Rien de compliqué tant que vous êtes motivé !
On est là pour ça : aider à garder sa motivation…
Allez, c’est parti !
 

Ce que je dois garder

Autant garder les pieds sur terre : atteindre un 0% plastique dans sa vie de 2016 est pure folie !
Donc, éviter de placer la barre trop haut dès le début, c’est empêcher tout découragement initial…

On commence par faire ce que l’on peut, comme on le peut : la vie est belle, inutile de s’empoisonner l’esprit alors que nous sommes dans un élan positif…
Il y a donc des choses plastiques qui resteront près de vous, pour le moment, pour longtemps ou pour quelques temps… Tout dépendra de vos opportunités et de l’évolution des alternatives plastiques que nous proposera le temple de la Consommation.
Car pour l’heure, certains univers plastiques restent en effet irremplaçables.
Pour exemple : 
réfrigérateurs, télés, voitures, téléphones, sans oublier fils électriques, tuyaux d’évacuation d’eau, parquets vitrifiés…

    • On tord donc du nez face au recouvrement intérieur de son frigo mais on continue de l'utiliser, espérant qu'un jour très prochain une marque zéro plastique arrive.
      --> on s'applique à ne pas coller les aliments contre ses parois
      --> on place ses légumes dans des assiettes ou des plateaux inox au lieu de les tasser dans bac plastique...
    • On se lave les mains après avoir été en contact avec un combiné téléphonique plastique..
    • On aère très souvent les pièces dont les recouvrements des sols sont en plastique ou résines (parquets vitrifiés, moquettes...), se promettant qu'aux prochains travaux d'aménagement on choisira des matériaux plus sains (carrelage, parquet brut...)
    • ...


Ce que je peux donner ou vendre